Accueil semaine

Le printemps, enfin !
Envie de respirer, de s'activer, de changer les choses à son niveau, de s'élever. Découvrez sur ces pages une entreprise 100% féminine pour s'engager dans le développement durable au quotidien, des apéritifs cultivés en ligne pour faire entrer l'art dans son quotidien et de nombreuses idées diverses et variées pour les menus de printemps.
Passez un très beau week-end ensoleillé, à bientôt sur ces pages.
PS : de nouveaux romans pour adultes et enfants sont en ligne sur J'ai lu & j'adore

Exposition Romy Schneider à Boulogne-Billancourt

Malheureusement, c'est terminé, mais jusqu'au 2 septembre, admirez cette exposition à Cannes, au Palais des Festivals. Où d'autre ?
Moderne et pointu, l’Espace Landowski de Boulogne ne craint pas la proximité de la capitale. L’équipe ayant créé l’expo consacrée à Brigitte Bardot nous a proposé un voyage dans la vie de Romy Schneider, et par la même occasion dans le cinéma des années 1950 à 1980.


Difficile de détacher son regard de ce visage si lumineux qui, même si c’est trompeur, respire la joie de vivre. Depuis le début de sa carrière « en famille », jusqu’aux films noirs de la fin de sa vie, en passant par Hollywood et le cinéma allemand, près de 65 films étaient retracés par des vidéos, de sublimes photos, des documents personnels (scripts & petits mots de sa main à ceux qu’elle aime), quelques (trop rares) costumes

Une exposition très riche, qui nous a laissé à la fois le sourire et un petit pincement au cœur. Quelle femme, et quelle vie ! 

Impossible d’en dire plus...


L’expo n’a pas édité de catalogue, et c’est vraiment dommage, d’autant qu’il y a peu de beaux livres de photos disponibles consacrés à l’actrice. En revanche, les bios et essais sont nombreux. Voici une proposition dans chaque catégorie : "Romy", de Catherine Hermary-Vieille, chez Plon, et les images exceptionnelles  du sulfureux film inachevé d’Henri-Georges Clouzot, « Romy dans l’enfer » du réalisateur avec Serge Bromberger, aux éditions Albin Michel. Cliquez pour commander.

Aucun commentaire: