Accueil semaine

Juste avant un grand week-end particulièrement bienvenu, voici quatre sujets sinon rien ! Je vous dis tout sur notre superbe soirée au Taste of Paris, vous glisse en douce la recette de milk-shake cookies de ma fille tout en vous proposant une salade colorée saine et facile à réaliser. Mais surtout je vous dis tout sur le livre de Jessie Inchauspé, une méthode simple et super efficace pour se sentir bien et être en bonne santé que j'ai testée et dont je parle à tout le monde tant je la trouve efficace ! Profitez-bien, prenez de soin de vous et à très bientôt

Jean-Michel Othoniel au Petit Palais : le Théorème de Narcisse


70 œuvres de Jean-Michel Othoniel dialoguent avec le bâtiment du Petit Palais, devant l'entrée, dans le jardin et les coursives, en aplomb de l'escalier, au cœur des collections, créent un univers dans le sous-sol.

À travers le symbole du reflet, l'artiste joue avec les reflets de soi et de l'environnement, les théories, les formes, les matières et les couleurs. Entre force et poésie, poids et légèreté, esthétique pure et abstraction.


La Rivière bleue, en briques de verre, évoque une entrée, un passage poétique vers un autre monde.

Nœuds-miroirs et colliers sous la colonnade

Dans le jardin du Lotus d'or


La Couronne de la Nuit
 
 


La Grotte de Narcisse

The knot of shame - Encre sur feuille d'or blanc
The knot of shame - Encre sur feuille d'or blanc 

 

Attirée par l'artiste, par l'idée, par le titre poétique et énigmatique de l'exposition, j'ai adoré l’entrée, beaucoup aimé le jardin, j’aurais volontiers emporté la Couronne de la nuit pour l'installer dans ma maison. Sur le fond, la liaison entre les sculptures en perles de verre de Jean-Michel Othoniel et les travaux du mathématicien Aubin Arroyo m'a vraiment impressionnée.Plus que tout, j’ai été soufflée par l'univers de la Grotte de Narcisse, presqu'une expérience immersive : les couleurs, la lumière tamisée, les reflets croisés et démultipliés, les œuvres suspendues aux formes à la fois douces et sensuelles donnent envie de se promener, de rester des heures. Au cœur de cet univers fantasmagorique, l’harmonie dans l’abstraction provoque une émotion artistique forte, rare et belle.

Foncez, l’exposition est prolongée jusqu’à dimanche, c’est gratuit, vous n’avez plus aucune excuse !

au Petit Palais Musée des Beaux-Arts de la ville de Paris
Avenue Winston Churchill 75008 Paris
Exposition prolongée jusqu'au 9 janvier 2022 inclus
Entrée libre
De 10h à 18h, le vendredi nocturne jusqu'à 21h
Une exposition organisée par le Petit Palais et le Studio Othoniel
Avec le soutien de la Galerie Perrotin et de Christian Dior Parfums
 
+ Pour en savoir plus et compléter ma collection, j'ai choisi le Hors-série Connaissance des Arts 
++ Une petite librairie en sous-sol du Petit Palais présente une sélection très intéressante de livres en rapport avec l'art, Paris, la belle époque, ... de beaux ouvrages et des idées de cadeaux.