Accueil semaine

Pour faire face aux aléas, rien de tel que de penser aux autres.

Ainsi, cette semaine participons à l’opération Donnez à lire avec nos libraires et le Secours Catholique, puis la semaine prochaine, donnons du temps et/ou des produits de grande nécessité lors de la collecte de la Banque Alimentaire.

Vous trouverez aussi sur ces pages deux recettes pour cuisiner confinés, simple, sain et efficace.

A très bientôt, par la suite je vous parlerai culture.

Très bon week-end

Les 10 (pires) délices dont j’aurais préféré ignorer la composition


  1. Le kouign amann : 1/3 de beurre salé 1/3 de sucre 1/3 de farine
  2. Le gâteau basque : déjà, la pâte, … ajoutons la crème ou la confiture intérieure ...
  3. Les shortbreads : par ici pour la recette subtilisée par Julie Andrieu à une écossaise dans son émission Fourchette et sac à dos. Parce que c’est quand même trop bon.
  4. Le caviar d’aubergine : qui sait ce qu’est le tahin(a), sait de quoi je parle …
  5. Le vrai Nutella (Ferrero) est rempli de trucs horribles : huile de palme + OGM + phtalates = risques d’obésité, de diabète, de maladies cardio-vasculaires … qui dit mieux ? En plus des colories, l’huile et le sucre représentant 70% du produit. N’ayant obtenu aucun agrément familial avec les marques Bio, je teste une recette « maison » et je vous en reparle.
  6. Le beurre de cacahuètes : allez zou, des cacahouètes mixées avec plein d’huile, le tout en tartine sous de la confiture pour le déjeuner des « petits » américains. Au secours !
  7. Le Coca : prenez un  verre d’eau gazéifiée, ajoutez une tonne de sucre, un colorant cancérigène, de l’acide phosphorique, je continue ? Pas mieux, le Coca light remplace le sucre par des édulcorants douteux, variant selon les normes des pays. Malheureusement c’est hautement addictif …
  8. Le tarama semble mériter sa place dans cette liste, tant mieux, je déteste ça ;-)
  9. Le cheesecake : je meurs d’envie de préparer celui du blog Cuisine en Scène, mais si ma famille n’aime pas ça, je vais devoir tout manger.
  10. La tapenade, plus le pain des petites tartines, et le rosé bien frais qui l’accompagne. L’apéro d’été déteste nos maillots de bain ! Ça ne m’empêche pas de vous glisser ici ma recette fétiche pour les jours où le thermomètre est plus clément.

Aucun commentaire: