Accueil semaine

Pour fêter la rentrée -mot banni devenu réalité inéluctable- j’ai décidé de vous parler de ... vacances.
Week-end en France, séjour proche ou lointain, je vous invite donc à visiter et découvrir, en séjournant dans d’amusants hôtels modernes et abordables.
Rien de tel que planifier un prochain départ pour se doper d’énergie ! Pour la suite j’ai bien entendu de bonnes idées gain de temps et organisation en réserve, des visites et sorties, mais je commencerai par vous parler de loisirs !
Bien belle semaine.

P.S. Sur J’ai lu & j’adore, découvrez deux de mes coups de cœurs de l'été, une superbe fresque historique et un roman pour tous les âges.

L’étoffe de la modernité, costumes de l’Opéra Garnier



L'Opéra de Paris Garnier présente, jusqu’au 14 octobre, des costumes de scène du XXème siècle.

Très malin, le titre de cette expo fait référence aux pièces présentées, mais pas seulement. Il exprime également que l’Opéra de Paris entend se souvenir de son passé tout en ayant pour objectif la mise en avant de la modernité de ce passé, ainsi que celle de son avenir. Vous me suivez ?


De fait, certains croquis ou costumes du début du XXème siècle, telle l’affiche de l’expo, pourraient nous être contemporains.

Parfois effrayants, parfois féériques, parfois un peu les deux, les costumes sauvegardés et présentés témoignent de la richesse des matières et des accessoires, et de la précision du travail des ateliers. D’ailleurs, des panneaux de photos détaillent la réalisation des vêtements de scène, accessoires, coiffures et maquillages. Un boulot fou, fou, fou. Cliquez ici pour suivre en vidéo la Directrice des Costumes.


Saisissantes, des vitrines mettent en valeur des masques et de sublimes diadèmes que les petites danseuses emporteraient volontiers. Leur maman aussi. Sans parler des chaussures !


Les costumes sortis tout droit de l’imaginaire de Chagall, Léger, Kenzo ou Saint-Laurent sont tous magnifiques. Chacun dans son style colle à l’histoire et à l’ambiance de l’œuvre présentée à l’Opéra de Paris.


En clôture, un petit film bien trop court permet au spectateur d’assister à une séance de travail avec Christian Lacroix. A la naissance d’un costume. A la rencontre de l’art et de la mode.

L’étoffe de la modernité, une exposition à ne pas manquer au Palais Garnier, prolongée jusqu’au 14 octobre.

Et juste pour le plaisir, quelques photos du Palais Garnier :

 

Aucun commentaire: