Accueil semaine

Pour faire face aux aléas, rien de tel que de penser aux autres.

Ainsi, cette semaine participons à l’opération Donnez à lire avec nos libraires et le Secours Catholique, puis la semaine prochaine, donnons du temps et/ou des produits de grande nécessité lors de la collecte de la Banque Alimentaire.

Vous trouverez aussi sur ces pages deux recettes pour cuisiner confinés, simple, sain et efficace.

A très bientôt, par la suite je vous parlerai culture.

Très bon week-end

DIY cabane plantée en osier

L'osier n'est pas réservé à la confection des paniers ! Depuis plusieurs années, j'admire les réalisations présentées sur le stand de la Vannerie d'hier aujourd'hui d'Eric Renault, aux Journées des plantes de Courson (lire ces deux posts : Journées des plantes printemps 2013 et printemps 2012).

Outre sa beauté, ses variétés et sa souplesse permettant de laisser parler sa créativité, l'osier est un végétal vivant qui, on le sait moins, se replante aisément et continue de pousser. Une barrière et un beau décor de jardin deviennent tout simplement magiques quand il se couvrent de feuilles et évoluent avec les saisons.

C'est décidé, nous nous lançons en famille dans la réalisation d'une cabane plantée. Sur le stand nous achetons un ballotin de 50 tiges, pour la modique somme de 29€. C'est rigolo à porter, un peu plus compliqué à caser dans la voiture !

En attendant de façonner la cabane, les brins d'osier sont conservés dans un seau d'eau.
Le jour J, nous traçons le contour souhaité, puis c'est parti pour la plantation. À l'aide d'un plantoir à bulbes, les trous sont préparés, puis les tiges plantées et consolidées avec de la terre bien tassée et arrosée. Le haut des tiges est glissé dans un cerceau pendant la mise en place, puis toutes les pointes sont jointes fermement avec un fil de fer de jardin.


Voilà, c'est tout !
Il ne reste plus qu'à prendre patience et attendre l'arrivée des premières petits feuilles vertes.
Rien n'empêche de s'installer confortablement !

Aucun commentaire: