Accueil semaine

Cette semaine, j'ai visité l'exposition consacrée à Elsa Schiaparelli au MAD qui méritait bien un long sujet sur From Soph to You, tant elle est belle et intéressante. Du coup, j'arrête de vous annoncer des trucs au risque de changer d'idée au dernier moment ! Ah si : je lance bientôt un podcast dans lequel je donnerai la parole à des femmes dont le métier, la formation, les changements de voies sont passionnants. Voici un projet de visuel en avant-première. Passez un bon week-end ! À très bientôt Sophie PS : Sur J'ai lu & j'adore, l'Attrape-cœurs, un classique pas si classique ...

My Heritage - Généalogie en ligne

Depuis plusieurs années, je complète un arbre généalogique familial,
c'est passionnant !

 

J’utilise pour cela la version gratuite de My Heritage, sur ordinateur.*
Le module est vraiment très simple à utiliser, il suffit de se lancer !

La fiche de chaque personne peut être minimale, même anonyme en cas de doute, ou bien très détaillée avec des dates et des lieux.
Visuellement, l’arbre se regarde horizontalement ou verticalement, avec des sous-branches quand le nombre de fiches est important. 

C’est très amusant et instructif.

+ La vaste communauté internationale d’utilisateurs de My Héritage permet d’associer à son arbre ceux d’autres personnes quand ils peuvent être reliés, pour enrichir le contenu des deux côtés (vous restez libre de ne pas les accepter si elles ne vous semblent pas exactes ou intéressantes).
La version payante offre des "smart matches" avec des fichiers officiels pour vérifier les données et agrandir son arbre peut-être plus rapidement qu’avec des recherches personnelles fastidieuses.
++ My Heritage Family Tree Builder existe en application gratuite (App Store et Play Google), pratique à consulter.


  • Mes conseils :
Appelez les membres de votre famille pour faire appel à leurs souvenirs et chercher des informations dans les livrets de famille. 
Les dates, noms de jeune fille et seconds prénoms sont des données importantes.
Accédez gratuitement en ligne au registre des personnes décédées depuis 1970 de l’INSEE, efficace pour les 3 ou 4 générations précédentes.
Envoyez vos demandes d’informations aux mairies de naissance des personnes, par mail car peu de registres sont numérisés. Une preuve d'identité à titre de protection des données pourra vous être demandée.

Voilà ! Je vous souhaite de belles recherches
et de belles découvertes à conserver précieusement pour les générations futures.


🚫 Attention aux sites frauduleux ayant « archives » dans leur nom, certains semblent liés à un département puis affichent des publicités douteuses et envoient en lien vers des sites plus que tendancieux. Attention donc à la personne qui fait les recherches et comme moi, n’hésitez pas à signaler les sites sur le module mis en place par le gouvernement.